AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le crépuscule des Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grmin
Hobbit*
Hobbit*


Masculin Nombre de messages : 437
Age : 109
Localisation : Sur mon forum RPG
Emploi : informaGicien
Loisirs : rando, vélo, carto, micro
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Le crépuscule des Elfes   Ven 26 Jan - 18:17

Certains d'entre-vous connaissent peut-être la trilogie de Jean-Louis Fetjaine : Le crépuscule des elfes, la nuit des elfes, l'heure des elfes.

J'ai commencé à la lire et je vais m'arrêter au milieu du second volume, voici pourquoi :
J'ai beaucoup aimé le début, avec la description des elfes à la fois cohérente et originale, ainsi que le départ pour une quête somme toute classique, type "seigneur des anneaux".
Mais très vite, tout bascule avec plein de gens qui meurent pour de mauvaises raisons et une débauche de violence gratuite ou presque.
Presque mais pas tout à fait, puisqu'elle sert en fait à étayer le fait que les hommes ont évincé les elfes et les nains de cette terre.

Pourtant, le texte est très bien écrit, on voit que Fetjaine sait tenir un stylo, et il est très bien documenté. Trop même, parfois, parce que celà fait d'avantage ressortir des incohérences et anachronismes.

Anachronismes, oui, parce que l'auteur a pris le parti de faire la liaison entre les légendes celtiques et le mythe arthurien : on rencontre Merlin (Myrddin) et Morgane (Rhiannon), tandis qu'Uter fait inévitablement penser à Uther Pendragon dont le siège vacant sera occupé par Arthur après qu'il ait pris possession d'Excalibur, également citée dans le livre. Et c'est là que le bât blesse, parce que ça situe forcément le récit dans le temps.

Le roi Arthur est censé avoir vécu au début du 5° siècle de notre ère, quand, après la chute de l'empire romain, les invasions barbares ont dépassé le mur d'Hadrien et ont déferlé sur la partie de la Britannie en voie de christianisation. L'interrègne entre Pendragon et Arthur étant censé avoir été long, nous sommes donc au milieu du 4° siècle, soit à l'apogée de l'extension romaine en Grande Bretagne. Sauf que si l'église est bien présente dans le livre, il n'y est nullement fait mention des romains.
Les descriptions de l'environnement des humains, armures, tournois, chateaux forts, semble plutôt contemporaine du bas moyen-âge, disons l'époque des croisades. Et je considère que c'est là un anachronisme majeur, avec mille ans d'écart. Désolé, mais je ne peux pas accrocher.

Par ailleurs, des incohérences majeures m'ont gênées. Certes, elles vont dans la voie que veut forcer l'auteur, l'explication de l'élimination des races non humaines, mais l'exagération est vraiment carricaturale. Un bon exemple à ce sujet me semble être le cas de Rogor, le nain héritier d'Excalibur :
Pourquoi, tuant le voleur humain qui avait assassiné l'elfe voleur de l'épée n'a t'il pas eu le sentiment d'avoir vengé ce dernier ?
Et, surtout, pourquoi, alors qu'il avait à sa merci le roi Pellehun, instigateur de la machination, l'a t'il tué au lieu de s'en servir comme monnaie d'échange pour récupérer son bien (Rogor ayant vu l'épée brandie sur le champ de bataille, il savait donc qui l'avait). Certes, s'il avait récupéré son bien, il n'y aurait plus eu d'épopée arthurienne. Mais alors, autant éviter le ridicule de cette incohérence et trouver un autre moyen de tuer le roi.

Bref, j'ai le sentiment d'un immense gachis, parce que je trouve que les éléments du départ étaient bien pensés, l'écriture est "solide", mais l'histoire prend une forme qui ne me plait pas du tout et je vais arrêter là.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.forumactif.org/
 
Le crépuscule des Elfes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» Aventure au pays des elfes { PV Ilialis }
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Les Elfes
» [Bande Engagée] Les Elfes noirs de Shalintanor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discutions libres :: Domaine culturel :: Littérature-
Sauter vers: