AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Verit journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellenwen
Magicien
Magicien


Féminin Nombre de messages : 401
Age : 26
Localisation : Dans un brin d'espoir
Emploi : Rêver
Loisirs : Vivre
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Verit journal   Sam 20 Jan - 16:33

Une nouvelle édition de Verit journal... Femmes, installez vous tranquillement dans vos fauteuils, prenez ce journal, inspirez profondément. Vous êtes bien détendues ? Parfait ! Car ce jour va être votre plus beau jour. Aujourd'hui Verit Journal vous propose d'étudier un spécimen très étrange, pullulant dans mon région. J'ai nommé : le mec ! Mot familier et argotique désignant une créature que vous connaissez toutes bien. D'abord la description. Il existe à notre connaissance plusieurs types de mecs. Tout d'abord ceux cheveux longs écoutant le chant des guitares torturées, on les nomme métalleux. Vivant bien souvent en bandes redoutables ils se rassemblent régulièrement et sévissent dans de nombreux concerts. Et puis il y a eux, crânes rasés, les doigts précocement agités par des violents tremblements, les doigts repliés (exeptés l'auriculaire et l'index qui étrangement se tiennent rigides). Ceux là sont nommés rapeurs. Ils aiment écouter des paroles massacrées. Il y a aussi ceux que l'on appelle romantiques, les câlins, les gentils, malheureusement tout trois en voie d'extinction. Il y a les bourrins, les chieurs. Mais tous ! Oui tous on un point commun que vous avez peut-être déduit des lignes précédentes : leur connerie... car un mec est con par nature. En effet l'homme a été créé en prototype. Mais oui vous savez bien Dieu créa l'homme avant de créer la femme. Or à tous chef d'oeuvre, son brouillon, son prototype. De plus dans beaucoup de cas l'homme est macho. Complexé par son infériorité il lui faut se pavaner pour bâtir une façade d'assurance. C'est bien pour cela, mesdames qu'il faut bien plus les plaindre que les maudire. On ne gronde pas un être mentalement attardé... alors pourquoi gronder un mec ?
Mais vous me demanderez alors quel est le rôle des mecs ? Quelles sont leurs utilités ? Car enfin l'on voit beaucoup de femmes mariées ou même vivant avec des mecs... La réponse est toute simple. Les mecs sont d'excellents radiateurs. Fini les gros pulls bien laids, fini les écharpes qui grattent et les mains gelées les jours de grand froid... Ils porteront ces atributs à votre place et, en vous serrant dans leurs petits bras musclés vous feront profiter de leur chaleur. De plus ils peuvent aussi faire la vaisselle, le ménage et le repassage, bien que pour cette dernière il lui faut un entrainement au préalable sous peine de faire griller leur neurone... Le mec est également très utile pour transporter les courses et fleurir votre maison. En effet le mec étant peu original par nature, il vous offrira des fleurs (à moins que ce ne soit une bague en diamant... méfiez vous de cela... soit ils sont très riches et en ce cas épousez les tout de suite, soit ils sont assez fou pour vouloir combler tous vos désirs. Dans ce cas ne les épousez surtout pas ! Ils vous ruineraient en quelques jours.).
J'aimerais pour finir vous laissez méditer sur ces quelques paroles :

Font leur pipi contre les murs,
Quelquefois mêm' sur leurs chaussures,
Pisser debout ça les rassure,
Les z'hommes,
Z'ont leur p'tit jet horizontal,
Leur p'tit siphon, leurs deux baballes,
Peuv' jouer a la bataill' navale,
Les z'hommes,
Z'ont leur p'tit sceptre dans leur culotte,
Leur p'tit périscop' sous la flotte,
Z'ont le bâton ou la carotte,
Les z'hommes,
Et au nom de ce bout d'bidoche
Qui leur pendouille sous la brioche,
Ils font des guerres, ils font des mioches,
Les z'hommes...

Ils se racontent leurs conquêtes,
Leurs péripéties de braguette,
Dans des gros rir' à la buvette,
Les z'hommes,
Ils se racontent leur guéguerre,
Leurs nostalgies de militaires,
Une lalarme à la paupière,
Les z'hommes,
Virilité en bandoulière,
Orgueil roulé en band' moll'tières,
Agressivité en œillères,
Les z'hommes,
Ils te traiteront de pédé,
De gonzesse et de dégonflé,
A moins qu'tu n'sort' dehors si t'es
Un homme...

Z'aiment les femmes comme des fous,
C'est si pervers et c'est si doux,
"Enfin quoi ! c'est pas comm' nous,
Les z'hommes".

Z'aiment les femmes à la folie,
Passives, muett' et jolies
De préférence dans le lit,
Des z'hommes,
Au baby-room ou au boudoir,
A la tortore ou au trottoir,
Z'aiment les femmes sans espoir,
Les z'hommes,
Prostituées ou Pénélopes,
Apprivoisées ou antilopes,
"Toutes les femm' sont des salopes"
Pour les z'hommes...

C'est en quatre vingt treiz', je crois
Qu'ils ont tué la femme du roi
Et la déclaration des Droits
De l'Homme,
C'est depuis deux mille ans, je pense,
Qu'ils décapitent en silence
Les femmes d'ailleurs et de France,
Les z'hommes,
Z'ont abattu les Thibétaines,
Z'ont fricassé les Africaines,
Z'ont indigné les Indiennes,
Les z'hommes,
Z'ont mis le voile aux Algériennes,
La chasteté aux châtelaines
Et le tablier à Mémène,
Les z'hommes...

Excusez-moi, mais ell' me gratte,
Ma pauvre peau de phallocrate,
Dans la région de la prostate
Des z'hommes,
Excusez-moi, mais je me tire,
Sans un regret, sans un soupir,
De votre maffia, votre empire
Des z'hommes,
A chacun sa révolution,
Aurais-je seul'ment des compagnons
Qui partagent l'indignation
D'un homme ? {x2}

(Henri Tachan : Les z'hommes)

Et maintenant mesdames que l'intimité des hommes vous est dévoilée, à la semaine prochaine...
Avec...
Verit Journal le journal qui dit la vérité


(je peux pas répondre c normal ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Verit journal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» IMPORTANT : Journal recrute rédacteurs
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» Journal d'une serdaigle plus qu'allumée !( écrit +com)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos créations :: Fanfictions :: Fanfictions-
Sauter vers: